Le Wikinotions InfoDoc est un projet collaboratif piloté par l'APDEN, pour un enseignement en information-documentation, contribuant à l'Education aux médias et à l'information (EMI).

Notion : Rumeur





Avertissement


Attention ! Cette fiche est une première rédaction, en cours d'élaboration.
Ses contenus ne sont pas encore validés. 



Notion organisatrice de référence :

Information



Notions associées :

Désinformation, Ethique de l'information, Evaluation de l'information, Médiatisation, Type d'information.



Caractéristiques



Niveau débutant :

  • Regroupe un ensemble d'informations
  • Concerne des informations vraies ou fausses
  • Peut être diffusée par le bouche-à -oreille
  • Peut être diffusée par les médias sociaux (en ligne)
  • Suppose une origine floue mais crédible
  • Provient d'une source non officielle
  • Suppose l'absence de preuves



Niveau avancé :

  • Est un type d'information
  • Suppose l'absence de vérification de l'information, de preuves
  • Suppose que l'émetteur croit en ce qu'il propage
  • Suppose que le destinataire souhaite croire en elle
  • Peut être diffusée malgré son caractère avéré erroné
  • Peut être diffusée malgré les démentis
  • Procède de conditions susceptibles de permettre sa diffusion
  • Peut ressurgir sous différentes formes
  • Peut procéder d'un phénomène de désinformation



Définitions



Niveau débutant :

La rumeur regroupe un ensemble d'informations, vraies ou fausses. Elle peut être diffusée par le bouche-à -oreille, par les médias sociaux (en ligne). La rumeur s'appuie sur une origine floue mais crédible (l'ami d'un médecin pour une rumeur sur un sujet de santé publique, le collègue policier du beau-frère pour un sujet de sécurité...). Elle provient d'une source non officielle et suppose l'absence de preuves



Niveau avancé :

La rumeur regroupe un ensemble d'informations, vraies ou fausses. Elle peut être diffusée par le bouche-à -oreilles, par les médias sociaux (en ligne), parfois malgré son caractère avéré erroné, malgré les démentis. La rumeur s'appuie sur une origine floue mais crédible (l'ami d'un médecin pour une rumeur sur un sujet de santé publique, le collègue policier du beau-frère pour un sujet de sécurité...). Elle provient d'une source non officielle et suppose l'absence de preuves. Mais elle a généralement pour particularité que chaque individu qui la propage, chaque émetteur, croit les informations de cette rumeur, mais aussi que le destinataire souhaite y croire pour devenir lui-même émetteur.

La rumeur procède de conditions susceptibles de permettre sa diffusion (préjugés développés à  l'encontre d'un groupe, souhait de nuire, concurrence entre individus, entre entreprises...). Elle peut ressurgir, après avoir disparu, dans un autre lieu, sous une autre forme, au sujet d'autres acteurs. Quand elle est associée à  une volonté de nuire, avec la volonté de diffuser de fausses informations, elle peut procéder d'un phénomène de désinformation.



Complément(s) de définition



Internet et la rumeur :


Le développement d'Internet donne une autre ampleur à  la rumeur :

  • avec un mode de publication qui permet une diffusion plus large de chaque information, mais aussi la reprise de certaines rumeurs par des médias "classiques" (radio, télévision parfois) et par des médias en ligne ;
  • avec une échelle qui peut plus rapidement atteindre le niveau mondial (quand, auparavant, l'arrivée plus ou moins lente au niveau mondial correspondait à  l'extinction ou au démenti consensuel de la rumeur) ;
  • avec une moindre distorsion des informations d'origine (par copié-collé), tandis que le bouche-à -oreille conduit à  des modifications plus ou moins importantes ;
  • avec une conservation de la rumeur, en ligne, qui permet une résurgence plus aisée.



La théorie du complot :


La théorie du complot suppose le regroupement de rumeurs plus ou moins spontanées qui concernent un événement (l'alunissage en 1969, les attentats du 11 septembre 2001, les attentats de Paris de janvier 2015...) ou un groupe de personnes (les Illuminati, le gouvernement étasunien, une entreprise...). Il s'agit, soit de remettre en doute l'événement choisi, soit de mettre en avant les mauvaises actions du groupe choisi. L'ensemble des rumeurs est rassemblé pour développer un discours politique d'opposition ou une campagne de dénigrement. 



Exemples et contre-exemples



Exemples :

  • Le complot de famine au XVIIIe siècle
  • La rumeur de Paris sur les rapts d'enfants en 1750
  • L'affaire de l'empoisonneuse de Loudun (1949)
  • Les histoires de traite blanche dans les villes de province en France (cf. la rumeur d'Orléans étudiée par Edgar Morin en 1969)
  • La rumeur du cancer de François Mitterand en mai 1981
  • Des "bruits" concernant une promotion dans une entreprise
  • Des "bruits" concernant des licenciements dans une entreprise
  • Le "tract de Villejuif"
  • L'arrivée massive de population immigrée dans certaines villes de province en France
  • Une "histoire exemplaire" ou "légende urbaine" :
    • Un serpent découvert dans une peluche fabriquée en Orient et vendue en supermarché
    • Des crocodiles découverts dans les égouts new-yorkais
    • L'idée que les steaks de McDonald's soient conçus avec de la viande de ver de terre
    • L'existence d'images subliminales publicitaires dans les films



Contre-exemples :

  • Une information avérée
  • Une information diffusée par une source officielle (les protagonistes concernés par la rumeur, une institution qui a autorité sur la question développée dans la rumeur...)
  • Une information diffusée par un média après vérification par un journaliste
  • Un ragot
  • La désinformation
  • Une idée reçue
  • Un canular, une parodie



Références


Campion-Vincent, Véronique. Complots et avertissements : légendes urbaines dans la ville. In Revue française de sociologie, 1989, n° 30, p. 91-105. Disponible sur : https://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1989_num_30_1_2575 (Consulté le 06/09/2021).


Kapferer, Jean-Noël. Les disparitions de Mourmelon : origine et interprétation des rumeurs. In Revue française de sociologie, 1989, n° 30, p. 81-89. Disponible sur : https://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1989_num_30_1_2574 (Consulté le 06/09/2021).


Kapferer, Jean-Noël. Rumeurs : le plus vieux média du monde. 3e éd.. Paris : Points (Essais), 2009. 364 p.


Le Deuff, Olivier. Théories du complot : faut-il en faire un objet d'enseignement ?. In Médiadoc (Paris : APDEN), juin 2015, n°14, p. 7-12. Disponible sur : http://apden.org/plugins/bouquinerie/novalog/files/642e92efb79421734881b53e1e1b18b6/Mediadoc14_OLD-VF.pdf (Consulté le 06/09/2021).


Reumaux, Françoise. La Veuve noire : message et transmission de la rumeur. Méridiens Klincksieck (Sociétés), 1996. 188 p.




Ressources

BnF. CLEMI. Les fausses nouvelles [exposition]. In Expositions.bnf.fr [en ligne], [sans date]. Disponible sur : http://expositions.bnf.fr/presse/pedago/07.htm (Consulté le 02/07/2021).

Hoaxbuster. In Hoaxbuster.com [en ligne], [sans date]. Disponible sur : http://www.hoaxbuster.com/ (Consulté le 02/07/2021).

Les Décodeurs. In Le Monde : Les Décodeurs [en ligne], [sans date]. Disponible sur : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ (Consulté le 02/07/2021).



Séquences

3ème :

Jacolin, Florence. Lecomte, Julie. Sarto, Françoise. Vivant, Fabienne. Winandy, Sophie. Face à l’info… je décrypte !. In Doc TICE. Site des documentalistes de l'académie de Besançon [en ligne], 2016. Disponible sur : http://documentation.ac-besancon.fr/face-a-linfo-je-decrypte/ (Consulté le 02/07/2021).


1re :

Lécaudé, Héloïse. Désinformation : démêler le vrai du faux. Séquence pédagogique en lycée. In Académie de Rouen : Documentation [en ligne], 2017. Disponible sur : http://documentation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article916 (Consulté le 02/07/2021).


Tout :

Maurer, Alexandra. Weiss, Denis. EMI : Info ou intox ?. In EMI.re [en ligne], [sans date]. Disponible sur : http://emi.re/exo-complots.html (Consulté le 06/09/2021).


Liste des notions

A (algorithme, auteur...)

B (base de données, bruit...)

C (catalogue, classement...)

D (document, droit de l'information...)

E (édition, évaluation...)

F (folksonomie)

H (hébergement)

I (identité numérique, indexation...)

J (journalisme)

L (langage documentaire)

M (média, moteur...)

N (normes, numérique...)

O (opérateur, outils de recherche...)

P (pertinence, publication...)

R (référence, réseaux sociaux...)

S (site web, source...)

T (thésaurus, type de document...)

V (veille, vocabulaire contrôlé...)

W (web sémantique)